L’UFC demeure un parti de paix et de développement

0
71

Les membres de l’Union des Forces de Changement (UFC) ont tenu le 24 novembre à Lomé, une grande conférence-débat suivi d’un atelier politique pour évaluer l’actualité sociopolitique du Togo et plus précisément l’accord signé en 2010 avec le RPT.
8 ans après, le parti jaune ne regrette cette collaboration avec le pourvoir.
« De l’Ablodé l’Ablodé au développement socioéconomique du Togo » , les organisateurs ont choisi ce thème pour faire lumière sur le rôle que l’UFC a joué dans la diplomatie, les droits de l’homme, les sports, la communication et bien d’autres encore pour que la paix sociale règne toujours au Togo.
«Nous nous sommes rendus compte que les populations n’ont pas vraiment assimilé la pensée de l’Ablodé. Beaucoup ont pensé que l’Ablodé est une idéologie de guerre ou une idéologie qui exclut l’autre. Nous-mêmes, nous avons été victimes de cette pensée populaire. Le Président national de notre parti a demandé de faire la pédagogie aux populations pour leur réexpliquer ce que c’est que l’Ablodé afin que les populations puissent comprendre les choix politiques que nous faisons à des niveaux plus élevés », a fait comprendre Dr Folly Gada, Conseiller de Gilchrist Olympio.
Il faut alors bien comprendre que toutes les démarches entreprises par l’UFC se reposent sur l’alternance pacifique pour que même en changeant les dirigeants, le Togo continue ses oeuvres de paix et d’émergence.  » La pensée de l’Ablodé est une pensée de reconstruction de l’être togolais et du pays lui-même. Ce qui ne pourra pas se faire sans sans la tolérance » a-t’il ajouté.
Parti légaliste et imbu des valeurs de développement, l’UFC jouera un rôle de premier rang lors des prochaines législatives. Le parti a soumis à la CENI une liste de ses candidats.

Réseaux Sociaux
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

LAISSER UN COMMENTAIRE