Lue 10 fois







Partis politiques et société civile Togolaise appelés à s’abstenir de tout acte de violence

 


Lomé, la capitale Togolaise a accueilli le samedi 14 avril dernier le sommet extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat de la Communauté Economique Des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).


 


Au cours des travaux de ce sommet extraordinaire consacré à la crise politique en Guinée-Bissau, Faure Gnassingbé, le président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO et ses pairs ont planché sur la crise politique que traverse le Togo.


 


Sur la situation politique Togolaise, la conférence saluant les efforts consentis par le médiateur Nana Dankwa Akufo-Addo pour une résolution consensuelle et paisible de la crise a appelé « tous les partis politiques et la société civile togolaise à s’abstenir de tout acte de violence et de tout agissement susceptibles de constituer une menace à la paix et à la stabilité du Togo et de la sous région. »


En outre les chefs d’Etat Nana Dankwa Akufo-Addo du Ghana et le Pr Alpha Condé de la Guinée ont été désigné par la conférence pour intensifier les efforts afin d’aider le gouvernement et les acteurs politiques togolais dans la réalisation des réformes constitutionnelles, dans le respect des délais légaux, des normes et principes de la démocratie et de l’Etat de droit.


 


Charles KOLOU