Réflexion : Pourquoi chercher à détruire la politique sécuritaire de Yark ?

0
336

Les Togolais sont très connus dans leur déficit à soutenir des initiatives. Sur le plan politique, social, économique voire religieux, ils ont montré leur force à ne rien voir de positif même si les actions sont bénéfiques à tout citoyen sans distinction aucune.

Les exemples de ces comportements d’une époque très reculée sont légions et ne méritent plus d’être rappelés.

Le dernier événement qui défraie la chronique depuis quelques mois et suscite assez d’interrogations est le phénomène de bracage observé ça et là dans le pays avec d’importantes sommes emportées.

Si les populations pensent à une défaillance du système sécuritaire, les esprits éveillés rassurent que ce sont « des personnes mal intentionnées » qui veulent peindre en noir toute la diplomatie sécuritaire dont jouit le Togo depuis la prise de fonction en juillet 2012 de Yark Damehane comme Ministre de la sécurité et de la protection civile.

Les archives nous indiquent l’abnégation, la discipline, l’audace et la ponctualité avec laquelle ce fils de Dapaong (Nord Togo) a tenu le Togo hors d’état de nuire depuis qu’il est Directeur Général de la gendarmerie jusqu’à sa nomination en avril 2018 comme Général de brigade pour services loyaux rendus à la nation.

Avec ses nombreuses stratégies, le Togo a siégé dans des instances de référence en matière de sécurité pour le monde entier, pour l’Afrique et les organisations régionales.

Toujours dans le palmarès du Ministre, les rencontres internationales comme : le  sommet sur la sécurité maritime, le forum AGOA, le sommet conjoint CEDEAO-CEAC et récemment le forum Togo-UE ont connu des succès grâce à l’armada sécuritaire de classe exceptionnelle.

Dans un monde en proie au terrorisme et dans une Afrique secouée par les guerres, le Togo est devenu le refuge privilégié des opérateurs économiques, des touristes et des populations en quête de paix sociale ;tout cela grâce au dispositif sécuritaire imprimé par le Gal Yark.

En l’air, sur la terre, sur la mer et partout, le Ministre a montré, avec son réseau, que la sécurité des biens et des personnes est vraiment son domaine de prédilection. Une sécurité hautement saluée au pays comme à l’extérieur

Même si on n’aime pas le lièvre, reconnaissons qu’il va plus vite que nous. N’ayons pas une courte mémoire en voulant salir la politique sécuritaire insufflée par le Général en détruisant la patrie.

Où sont les patriotes ? Où sont les dignes filles et fils de ce pays ? Ne permettez jamais que les personnes mal intentionnées arrivent au bout de leurs actions ; le Togo a besoin de la paix pour son développement.

                La rédaction

Réseaux Sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE